Patricia d’Isola & Christophe Le François - Documentation - Archives

• d’isola ¬ le françois :
ENTRE DEUX

lundi 19 août 2019, par clf

L’installation confronte deux imaginaires, l’un associé à l’enfance, l’autre au monde adulte au sein de trois espaces liés ; une revue de presse visuelle de la publication Courrier International, des étagères regroupant des jouets et des images enfantines, un entre-deux vierge libre pour les graffitis, dessins et écritures.

Les visiteurs s’approprient cet espace intermédiaire à l’aide de textes et de dessins muraux.

Des cartes postales reproduisant des œuvres sont mêlées aux jouets et dessins enfantins.


Titre : ENTRE DEUX

Conçu pour l’exposition On ne sait pas vraiment comment ça a commencé, ENTRE DEUX est un dispositif qui s’actualise avec des images de presse de l’année et avec des objets et des images de l’enfance apportés par les gens.


Actualisations :


Note d’intention

Installer un espace d’inscription libre qui permet aux personnes qui visitent l’exposition d’exprimer un avis au sujet de la réalité du monde et de l’enfance.

Description :

  • Une banque d’images symbolise le monde réel.
  • Un collection d’objets et d’images témoigne du monde enfantin.
  • Une série de reproductions d’œuvres matérialise la validation institutionnelle actuelle.
  • Un espace mural est laissé libre pour l’inscription de graffitis, dessins et textes.
  • Du matériel est proposé pour permettre une intervention des personnes.

Principes

  • La revue de presse visuelle se constitue à l’aide de publications de l’année mais on peut imaginer l’ajustement du dispositif avec d’autres ressources documentaires.
  • L’univers enfantin est formé avec des apports des gens, du public potentiel ; une sollicitation doit donc être faite en amont pour associer les gens et leur permettre de contribuer.
  • Les cartes postales représentant des œuvres sont choisies pour respecter une répartition strictement égale entre les auteurs et les autrices.

Espace de présentation : intérieur


Mise en œuvre :

  • Une demande d’intervention déclenche le dispositif pour un événement donné.
  • Une recherche préalable permet de constituer un fond documentaire initial en rapport avec l’événement.
  • Le public est sollicité en amont pour constituer une collection d’objets et d’images du monde de l’enfance.
  • Les gens sont également sollicités lors de l’accrochage et sont amené à réagir pendant l’événement.
  • Du matériel est laissé sur place à la disposition des personnes : crayons de couleur, gommes, taille-crayons, poubelles.





Photographies : christophe le françois



biographiedroits des auteurs

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0